Passer au contenu Passer à la navigation Accéder au formulaire de recherche

À la rencontre de Vanessa, une volonté à toute épreuve

6 avril 2018

« Depuis que je fais du sport, je me sens mieux ! Mon objectif ? Poursuivre sur cette lancée. »

Vanessa est mère de famille. Atteinte d’une sclérose en plaque, elle a trouvé la force et la motivation pour pratiquer une activité physique régulière adaptée à ses besoins. Accompagnée par le réseau SEP Auvergne, elle a pris contact avec Louise Clerc, chargée d’accompagnement du DAHLIR.

 

Une activité adaptée aux envies mais aussi aux besoins

 

« J’ai mis six mois avant de me décider avant de contacter Louise Clerc.

Aujourd’hui, je ne le regrette pas ! Elle m’a permis de découvrir des activités, des clubs adaptés à mon niveau, mes difficultés et mon état de santé.

Je souhaitais trouver une activité adaptée à mon emploi du temps mais aussi à celui de mes enfants. Donc assez proche géographiquement de mon lieu de vie.

Louise m’a proposé de nombreuses activités. Je n’avais pas connaissance de tous ces clubs et associations proposant des activités sur le territoire !

Sur ma demande, elle a été présente lors de chacune des séances d’essai dans les clubs. Cela m’a rassuré de savoir que je connaissais au moins quelqu’un dans le groupe. Son regard, son expertise sont importants pour moi.

En fonction de mes envies mais aussi de mes contraintes, nous avons trouvé ensemble ce qui me plaisait.

Avant tout, je cherche à me sentir bien dans ma peau. J’ai une sclérose en plaque, je dois donc prendre soin de moi, de ma santé. J’espère également perdre du poids en pratiquant régulièrement une activité physique. Et par là même faire des rencontres. C’était l’un des critères pour la recherche d’une activité. En groupe, c’est plus motivant ! »

 

Essais de l’aquagym, la gym douce et la randonnée

 

« La première fois que j’ai pratiqué l’aquagym, avec le club La Cantalienne, j’étais prête à signer la licence à la fin du cours ! L’ambiance est au top, les mouvements demandés sont assez rythmés et l’animatrice est présente pour nous corriger si besoin.

Aujourd’hui, je ressens quelques courbatures dues au cours de gym douce, pratiqué la veille. Mais c’est plutôt positif ! Cela signifie que mes muscles ont fait leur boulot.

J’ai également essayé la randonnée. L’activité a lieu chaque vendredi matin et dure environ deux heures. Cela me permettra aussi de ressortir mes chaussures de randonnée toutes neuves, que je n’avais pas porté depuis 10 ans (rires).

J’espère arriver à tenir ce rythme. Comme me l’a expliqué Louise, l’important est d’y aller par étape. Je pars de zéro activité à trois par semaines ! Plus jeune, je ne cessais de courir, faire du vélo… L’arrivée de mes enfants a changé la donne. J’ai aussi besoin de moments de calme et de temps pour moi.

L’accompagnement de Louise me permet de me sentir mieux. Au niveau familial aussi : mon mari, mes enfants se rendent compte que je peux faire des choses pour moi. Cela contribue à me motiver.

Lorsque m’on prévient : « Tu n’y arriveras pas ! » je rétorque simplement que ce n’est pas un challenge. C’est pour moi. Le rythme n’est pas trop intense et me permet de concilier vie familiale et sportive.

Ces activités sollicitent tous mes muscles !

Si je devais donner un Top 3 des raisons pour lesquelles il est bien de faire du sport régulièrement :
  • C’est important pour la confiance, l’estime de soi. On se sent capables !
  • Le bien-être, se sentir à l’aise avec son corps.
  • La santé aussi !
Copyright - Dahlir 15 (http://dahlir15.fr)

Un après-midi santé pour prévenir et informer

Rendez-vous pour le festival le Ton est donné à Aurillac