Passer au contenu Passer à la navigation Accéder au formulaire de recherche

Continuer une activité physique après le programme Nutrimut

18 janvier 2018

Le programme NUTRIMUT, développé par la Mutualité Française, accompagne les personnes en surpoids et en obésité vers une perte de poids durable.

 

À Aurillac, cette initiative dure 7 mois et permet à une douzaine de participants de prendre part à différents ateliers d’activités physiques, de conseils alimentaires mais aussi des séances de psychologie. Avec une particularité :sur ce territoire : les participantes au programme rencontrent les personnes ayant suivi le programme l’an passé, lors des ateliers cuisine, pour un moment d’échange.

 

Louise Clerc, chargée d’accompagnement du DAHLIR intervient régulièrement afin de leur présenter le dispositif DAHLIR Santé.

 

“Cela permet d’installer une relation de confiance entre nous, afin de faciliter l’accompagnement vers une phase 2, à savoir l’intégration d’un club, d’une association pour pratiquer une activité physique régulière.”

 

Un accompagnement adapté et surtout individualisé, c’est là toute l’ambition du DAHLIR Santé. Trouver une activité adaptée aux besoins mais aussi aux envies de la personne.

 

“Durant ce programme, les participantes se rendent compte de leurs capacités physiques. Mon rôle est de leur montrer qu’elles peuvent poursuivre leurs efforts en dehors de ce programme.

Je suis intervenue durant le mois de décembre et serai présente durant les mois de janvier et février. Pour l’instant, les retours ont été positifs. Les personnes trouvent intéressant de savoir qu’une personne ressource est là pour les accompagner à la suite du programme.”

 

Celui-ci prendra fin en mars. La Mutualité française assure un suivi à 3, 6 mois et 1 an.

 

Copyright - Dahlir 15 (http://dahlir15.fr)

Quand la différence devient poésie... à Issoire

Le lancement officiel du DAHLIR Handicap dans le Cantal