Passer au contenu Passer à la navigation Accéder au formulaire de recherche

Pratiquer une activité régulière, dans la durée : l’enjeu du sport-santé.

11 avril 2019

“ Pour trouver et faire perdurer la motivation, quand on pratique une activité physique ET en ayant une problématique de santé, il est nécessaire d’être bien entourée. Entre le DAHLIR, Céline, l’éducatrice sportive et les médecins, j’ai trouvé les bonnes personnes !”

Florence, pratiquante de l’activité gym douce – accompagnée par le DAHLIR

 

Apaisée et déterminée. Ce sont les adjectifs qui viennent en tête lorsque l’on rencontre Florence.

Voilà plus d’un an que cette adepte de la gym douce a fait connaissance du DAHLIR. Elle ne regrette pas d’avoir toqué à la porte de l’association.

 

“Je n’avais aucun doute sur le fait que la pratique d’une activité physique pouvait être bénéfique pour maintenir, voire améliorer mon état de santé, insiste Florence.

Au départ, mon médecin m’a orienté vers le Centre Médico Sportif. L’éducateur m’a fait passé des tests. Je lui ai expliqué que je ne me sentais pas capable de trouver la motivation pour reproduire des exercices physiques chez moi.

C’est ainsi qu’il m’a invité à prendre contact avec le DAHLIR. Il m’a expliqué que le dispositif pourrait m’accompagner dans la recherche d’un club et d’un créneau d’activité qui soient adaptées à mes envies mais aussi mes capacités.”

 

Après avoir fait part de ses contraintes à la chargée d’accompagnement DAHLIR, celle-ci l’a recontactée afin de lui proposer une séance d’essai sur l’activité Gym Douce, proposée par le CODEP GV du Cantal.

 

Et cette première séance d’essai a été la bonne ! Florence est l’une des participantes les plus assidues de ce créneau d’activité.

 

La “formule magique” selon elle ?

Une ambiance très conviviale, une éducatrice sportive à l’écoute qui transmet son énergie au groupe et surtout la possibilité de réaliser les mouvements adaptés à son niveau, ses capacités…

 

Depuis qu’elle participe chaque semaine à la gym douce, Florence a noté de belles évolutions :

“J’ai retrouvé de la motricité et surtout mon équilibre. C’était mon premier objectif ! Il m’est de plus en plus compliqué de marcher, du fait de mes problématiques de santé. La motivation, le mental je n’en manque pas… Si j’écoutais mon corps, je ne ferais rien. En pratiquant, je trouve un bien-être… l’entente au sein du groupe fait le reste : j’aurais dû mal à me passer de ces séances ! ”

Copyright - Dahlir 15 (http://dahlir15.fr)

Voir toutes les actualités

Une soirée théâtre et forum pour s'ouvrir aux différences.