Passer au contenu Passer à la navigation Accéder au formulaire de recherche

L’exposition Hein ? Différence ! s’invite dans le Cantal

28 février 2018

Après quelques périples entre le siège du journal L’Equipe à Paris, le Conseil Départemental de Haute-Loire, le Panoramique des Dômes et diverses manifestations, l’exposition Hein? Différence! réalisée par l’association DAHLIR, pose ses valises dans le Cantal du 16 mars au 5 avril 2018.

« Hein ? Différence ! » : un voyage visuel autour de la mixité.

Du 16 mars au 5 avril 2018, le DAHLIR exposera 60 clichés et œuvres composant son exposition   « Hein ? Différence ! », dans l’atrium de l’Hôtel de Département du Cantal, à Aurillac.

Les photos mettent en scène des duos de sportifs (valides et en situation de handicap) pris en action dans leur pratique respective. Ils portent un regard sur l’intégration, la différence. Mais quelle différence? Où est-elle ?

Soixante témoignages comme autant de remèdes à l’indifférence…

Cette série de photos et œuvres met en avant l’intégration et la mixité dans notre société, notamment dans les activités sportives et culturelles.

Le projet « Hein ? Différence ! » a permis la rencontre et la découverte mutuelle entre diverses personnalités qui partagent la même passion, mais dont le quotidien n’est pas fait des même contraintes.

Des duos ont été formés et pris en action dans leurs activités respectives. Les clichés ont été réalisés par plusieurs photographes rencontrés durant le projet. L’exposition porte un regard sensible, celui du photographe, sur ces moments partagés où s’expriment l’effort, la complicité, les fous rires et parfois même la tendresse.

Les photographies  et les œuvres ouvrent alors un dialogue entre deux mondes : celui de la réalité et celui où, grâce à la poésie, à l’humour et à l’imagination, tout devient possible.

L’exposition nous montre ainsi que dans une société qui parfois divise, compare, classe, le sport, la musique, la cuisine ou la culture peuvent rapprocher les êtres.

Ce projet n’aurait pas de visibilité si des sportifs et personnalités internationalement reconnus ne se prêtaient pas au jeu. C’est pourquoi nombreux sont ceux qui ont répondu positivement à l’appel du DAHLIR comme Renaud Lavillenie, Aurélien Rougerie, Gaëtane Thiney, Florent Pietrus, Lucie Decosse…

Le résultat offre une lecture teintée d’humanité et de solidarité où chacun se nourrit de la différence de l’autre.

Copyright - Dahlir 15 (http://dahlir15.fr)

Le DAHLIR recherche un agent administratif

Sport en pied d’immeubles