Khadija, pratiquante de gym douce et accompagnée par le DAHLIR Santé

11 avril 2019

“Au-delà des bienfaits physiques sur mon état de santé, la pratique de gym douce chaque semaine me permet de sortir de chez moi. Je suis d’un tempérament assez solitaire. L’activité me permet de rencontrer des personnes et créer du lien.”

Khadija, pratiquante de gym douce, accompagnée par le DAHLIR Santé

 


 

Khadija est l’une des dernières pratiquantes accueillies sur le créneau “Gym douce” proposé par le CODEP GV du Cantal.

Dans le cadre de la prise en charge de sa maladie chronique, Khadija a suivi un traitement médicamenteux qui lui a fait prendre du poids.

 

“Au départ, j’avais pour idée de me rendre dans un club sportif. Mais je n’osais pas  franchir ce pas. Mon médecin m’a orienté vers le Centre Médico Sportif afin que je puisse réaliser un bilan de mon état physique. L’éducateur sportif m’a incité à prendre contact avec le DAHLIR.”

 

Lors de son premier rendez-vous avec le chargé d’accompagnement DAHLIR, Khadija s’est sentie rassurée.

 

Jean-Renaud, le chargé d’accompagnement DAHLIR m’a posé des questions sur mon projet, mes éventuelles contraintes. Quelques jours plus tard, il m’a recontacté afin que je puisse tester l’activité gym douce.”

 

L’accueil de Céline, l’éducatrice sportive et du reste du groupe ont fini de convaincre Khadija. Et depuis novembre 2018,  les progrès sont là !

 

“Cela m’a permis de changer. J’ai une meilleure estime de moi. Je remarque aussi une nette évolution de mon état physique : j’ai perdu du poids, je ressens moins de courbature à la suite des séances, j’ai retrouvé de l’équilibre. Je me sens mieux !”

 

Prochaine étape : l’intégration d’un créneau de marche nordique.

 

“Auparavant, les courses constituaient la seule activité qui m’incitaient à sortir de chez moi et à marcher. Désormais, je bouge et je rencontre des personnes. L’ambiance est très chaleureuse : cela incite à venir chaque semaine !, conclut notre dynamique pratiquante.

 

L'accueil de loisirs du Centre Social de Marmiers

“L’inclusion en centre de loisirs nécessite avant tout une bonne communication entre tous les acteurs : la famille, le centre de loisirs, la structure spécialisée, le DAHLIR… C’est essentiel pour que l’enfant puisse se sentir …

Nicole, l'activité physique : une plus-value dans son parcours de soin

“Lorsqu’on rencontre du monde, tout en pratiquant une activité physique, le moral est bien meilleur.” Nicole, pratiquante des activités gym et aquagym, accompagnée par le DAHLIR.   Qu’est-ce qui vous a incité à pratiquer de l’activité physique régulièrement …