Les vacances d’Aurélien au centre de loisirs d’Ussel

3 septembre 2018

#AccueilDeLoisirs #Vacances

 

“Aurélien a toute sa place au centre de loisirs. Nous souhaitons qu’il s’y sente bien et soit intégré avec les autres enfants. Et surtout qu’il puisse évoluer dans de bonnes conditions, de manière pérenne.”

 

Elodie Gaspar, Coordinatrice des centre de loisirs gérés par l’OMJS, ainsi que son équipe, se sont mobilisés afin de proposer un accueil à Aurélien, dans les meilleurs conditions possibles.

 

Un projet de loisirs adapté aux besoins et envies d’Aurélien

 

Avant la réalisation de travaux au centre de loisirs de Saint-Flour, Aurélien éprouvait des difficultés dues à l’acoustique du bâtiment. Ce qui a incité le garçon et sa maman à imaginer un projet plus adapté à ses besoins en accueil de loisirs.

 

“Je ne savais pas quoi faire pour lui permettre de profiter des vacances, comme les autres enfants”, nous raconte sa maman. Peu après, en discutant avec une autre mère de famille, j’ai découvert l’action du DAHLIR. J’ai pris contact avec la chargée d’accompagnement du dispositif.”

 

Dans un premier temps, l’équipe d’animation, la famille et la chargée d’accompagnement DAHLIR se sont réunis afin d’évaluer les besoins d’Aurélien. Par la suite, ils ont choisi de faire un premier essai au centre de loisirs d’Ussel.

 

L’accueil au centre de loisirs d’Ussel s’est déroulé sans difficulté. D’autant plus qu’Aurélien connaissait bien Céline, la directrice, qu’il côtoie durant l’année scolaire. Avec 20 à 30 enfants accueillis en moyenne, le centre de loisirs d’Ussel est une structure à plus petite échelle. Céline se rappelle du premier jour où Aurélien s’est rendu sur les lieux :

La première fois qu’Aurélien est venu, il a pris le temps d’observer ce nouvel environnement, en cherchant ses repères.”

 

L’accueil de loisirs : une façon pour Aurélien de sortir de sa zone de confort.

Bien intégré à l’école, Aurélien va faire face à un nouveau challenge au centre de loisirs. Son objectif sera de créer et développer des liens avec d’autres enfants afin qu’il sorte de sa zone de confort.

“ Aurélien a simplement besoin que l’équipe d’animation fasse le lien avec les autres enfants de son groupe, précise Céline.

Nous avons également organisé une matinée de jeu sur la différence. Chacun a évoqué ses points communs, ses différences, ce qui pouvait le déranger dans un environnement…

Aurélien n’est pas le seul à ne pas supporter le bruit, par exemple. Ils se sont rendus compte qu’ils partageaient bien des points communs.”

 

Pendant les vacances d’avril, Aurélien est venu durant quelques demi-journées au centre de loisirs d’Ussel. Sa maman et lui ont choisi les jours de sa venue, en fonction des activités prévues. Le bilan est positif. Il s’est intégré facilement et a participé à toutes les activités.

 

“Aurélien était content et avait envie d’y retourner. Nous savons que ça lui a plu, donc c’est une première victoire.”

 

Prochain objectif : pérenniser son projet au sein du centre de loisirs, en l’incitant notamment à se référer davantage à l’animateur de son groupe. Aurélien va également tester le temps du repas au sein de la structure d’accueil. Cela lui permettra de rester une journée complète avec ses camarades au centre.

 

Un programme estival bien rempli !

L’équipe du centre de loisirs et la maman d’Aurélien se réjouissent de ce projet commun d’inclusion :

“La connaissance des différents acteurs autour de son projet, ainsi que l’accompagnement du DAHLIR ont permis de faciliter les échanges. Ainsi le projet est plus complet. L’accompagnement et le suivi du DAHLIR nous permettent aussi d’avoir un regard plus objectif sur l’évolution d’Aurélien.”

 

Cet été, le programme d’Aurélien est bien rempli : équitation, mini-camps, centre de loisirs….

“C’est presque un emploi du temps de ministre pour les vacances”, sourit sa maman.

 

Les Contrats Locaux de Santé dans le Cantal

#Santé #Territoire   Outil de proximité, le Contrat Local de Santé (CLS)  vise à renforcer les partenariats sur un même territoire, afin de mieux prendre en charge la santé de ses habitants. À partir d'un diagnostic établi de …

Sylvie : trouver son équilibre grâce au sport

Un projet : reprendre le sport pour stimuler ses muscles “J’étais très sportive lorsque j’étais plus jeune. Au mois de mars dernier, j’ai dû cesser la rééducation. Et là, je ressentais le besoin de stimuler mes …