Nicole, l’activité physique : une plus-value dans son parcours de soin

8 mars 2019

“Lorsqu’on rencontre du monde, tout en pratiquant une activité physique, le moral est bien meilleur.”

Nicole, pratiquante des activités gym et aquagym, accompagnée par le DAHLIR.

 

Qu’est-ce qui vous a incité à pratiquer de l’activité physique régulièrement ?

 

Je suis diabétique. Dans le cadre de mon parcours de soin, pratiquer une activité physique régulière peut être bénéfique.

Je souhaitais être plus active et surtout rencontrer du monde. Depuis peu je suis à la retraite. Auparavant je travaillais dans une cantine scolaire. Cela a été un peu dur de se retrouver sans cette émulation quotidienne. D’où ma volonté de sortir en pratiquant de l’activité physique.

Aujourd’hui, je pratique la gym douce, en compagnie de Joris, chaque lundi et vendredi, et de l’aquagym le jeudi, avec le club La Cantalienne.

 

Aviez-vous des appréhensions à l’idée de débuter ce genre d’activité ?

 

Jérôme Piganiol, éducateur sportif du CMS de l’hôpital m’avait conseillé de me rapprocher du DAHLIR, afin de trouver une activité adaptée à mes besoins.

 

C’est ainsi que j’ai pris contact avec Jean-Renaud, chargé d’accompagnement du DAHLIR. C’est grâce à lui que j’ai su trouver la motivation pour commencer l’aquagym. Il a d’abord effectué les recherches pour trouver le club, les horaires qui conviennent à mes besoins mais aussi mes contraintes. Il m’a accompagné durant la première séance. Je me sentais moins perdue.

 

Je tiquais un peu à l’idée d’essayer l’aquagym : je craignais qu’il ne s’agisse de la palme à celle qui aurait le plus beau maillot. En réalité, ce n’est pas du tout ça ! C’est un groupe composé de personnes très sympathiques, où l’ambiance est conviviale. Quand on rencontre du monde, le moral est meilleur !

 

Ressentez-vous des évolutions depuis que vous avez commencé ces activités ?

 

Je remarque des progrès de plus en plus visibles, notamment lorsque je pratique les exercices en gym douce. Je me sens plus à l’aise pour réaliser certains mouvements du quotidien.

Mes enfants sont ravis que tout se passe aussi bien. Je ne pourrais que conseiller de pratiquer l’aquagym : ça fait du bien au corps et puis au niveau moral, c’est aussi très bénéfique de rencontrer de nouvelles personnes !

Boris Izoulet, psychologue et intervenant de la formation Sport Santé Bien-Être

“Être bien dans sa tête nécessite de se sentir bien dans son corps. C’est pourquoi l’intérêt du DAPAP 15 résonne particulièrement en moi.” Boris Izoulet, psychologue.     Boris Izoulet est psychologue dans le Cantal. Son rôle ? “Aider …